Idée reçue – brûler les déchets verts


Idées reçues / mardi, février 12th, 2019

Le constat : l’entretien du jardin génère environ 160 kilos de déchets verts par personne et par an. 9 % des foyers les brûlent à l’air libre.
Ce brûlage est interdit par une circulaire de 2011. D’autres possibilités existent pour se débarrasser de ces déchets.


De quoi parle-t-on quand on parle de déchets verts ?

On parle des tontes de pelouses, les tailles de haies et d’arbustes, les résidus d’élagage, de débroussaillement, d’entretien de massifs floraux ou encore des feuilles mortes…

Cette interdiction concerne l’ensemble de la population : particuliers, entreprises, collectifs etc.

Pourquoi cette interdiction ?

En plus de causer des troubles de voisinage comme des nuisances d’odeurs ou de fumées, mais aussi des risques d’incendie, le brûlage des déchets verts augmente la pollution atmosphérique.

Brûler des végétaux, surtout s’ils sont humides, dégage des substances polluantes, toxiques pour les êtres humains et l’environnement, telles que des particules (PM), des oxydes d’azote (NOx) des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), du monoxyde de carbone (CO), des composés organiques volatils (COV), ou encore des dioxines.

La toxicité des substances émises est encore augmentée lorsque ces déchets verts sont brûlés avec d’autres déchets du jardin (plastiques, bois traités).

D’autres solutions existent pour se débarrasser de vos déchets verts

Plusieurs alternatives existent :
– Vous pouvez composter et valoriser vos bio-déchets (déchets biodégradables ou organiques de jardin et de cuisine).
– Vous pouvez apporter vos déchets verts en déchetterie ou bénéficier du ramassage des déchets verts en porte à porte organisé par certaines communes.
Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les jours de collecte spécifique, ou des alternatives existantes dans votre collectivité.

.

Source : https://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/jardiner-autrement/interdiction-bruler-dechets-verts-a-lair-libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *