Les bons gestes pour maîtriser sa consommation d’électricité


Astuces / vendredi, janvier 12th, 2018

L’électricité est un poste de dépense énergétique de plus en plus important : bien que les appareils électriques soient plus efficaces au niveau énergétique, leur multiplication demande une consommation d’énergie toujours plus grande. Il est aujourd’hui essentiel, pour vos économies comme pour la planète, de réduire et de maîtriser ce poste de consommation.

 

Source : Ademe « Réduire sa facture d’électricité au quotidien »

 

Pour cet article, je me concentrerai sur ces postes de consommation : « froid et lavage » / « éclairage » / « cuisson » / « multimédia et informatique » et « autre », qui représentent cumulés 57,5% des consommations moyennes d’électricité des ménages français !

 

  • Contrairement aux idées reçues, l’éclairage ne représente qu’un faible poste de consommation d’électricité. Pourtant, il est possible d’influer sur celui-ci très facilement :
    – Eteindre les lumières dans les pièces  inoccupées ;
    – Préférer les ampoules LED aux ampoules ‘classiques’ halogènes ou fluocompactes, qui durent moins longtemps et sont moins efficaces. Dans le cadre de la loi pour la transition énergétique, une offre proposait aux ménages le droit à des ampoules LED gratuites ou à un coût préférentiel. Il semblerait que celle-ci soit terminé depuis quelques semaines, victime de sont succès, mais vous pouvez aller jeter un oeil sur www.mesampoulesgratuites.fr, dans le cas où de nouvelles ampoules seraient disponibles ! ;
    – Dépoussiérer les ampoules régulièrement afin de profiter pleinement de l’éclairage ;
    – Eviter les abat-jour et luminaires sombres ou épais qui diffusent plus difficilement la lumière…

 

  • La cuisine est un des principaux lieu de consommation d’électricité. C’est au moment de l’achat des appareils électroménagers que l’on peut agir sur sa consommation, mais aussi lors de leur utilisation :
    – Choisir la taille du frigo en fonction de ses besoins :

    – Régler correctement sa température : entre 4°C et 5°C pour le réfrigérateur, -18°C pour le congélateur ;
    – Eviter de le placer près d’une source de chaleur : four, plaques de cuisson ou exposition trop forte au soleil le fera consommer plus que nécessaire ! ;
    – Eviter d’ouvrir la porte trop souvent, d’y placer des plats encore chauds afin d’éviter les apports de chaleur à l’intérieur de celui-ci ;
    – Un frigo vide consommera plus d’énergie qu’un frigo plein, veiller cependant à ne pas encombrer l’appareil ;
    – Dégivrer le congélateur régulièrement afin que la couche de givre ne dépasse pas 2 à 3 mm…Concernant le lavage, là encore vous pouvez économiser de l’énergie en appliquant des gestes faciles quotidiennement :
    – Choisir les programmes « éco » basses températures, ils durent plus longtemps mais consomment moins d’eau et d’énergie ;
    – Ne pas lancer de machines à moitié remplies, en veillant toutefois à ne pas surcharger le tambour ;
    – Entretenir régulièrement ses appareils (nettoyage du filtre), qui dureront plus longtemps…

 

  • En ce qui concerne la cuisson :
    – Couvrir ses plats pour qu’ils chauffent plus vite ;
    – Eviter d’ouvrir la porte du four lors de la cuisson.

 

  • Le poste « multimédia et informatique » concerne les téléviseurs, imprimantes, ordinateurs, tablettes etc… Le poste « autres » recouvre les autres appareils électroménagers : aspirateur, cafetière, bouilloire etc.
    Le point commun de ces appareils, c’est qu’ils peuvent consommer, la plupart du temps, de l’énergie même lorsqu’on ne les utilise pas. On parle alors de consommation fantôme, ou de veilles cachées.
    – Les appareils de cuisson et le petit électroménager programmables consomment de l’électricité dès qu’ils sont branchés (cafetière munie d’une horloge…) ;
    – Les ordinateurs portables consomment 50 à 80% d’énergie en moins que les postes fixes ;
    – Plus l’écran du téléviseur est grand, plus il va consommer d’électricité (bien que certaines technologies LED ou LCD permettent une certaine efficacité énergétique) ;
    – Eteindre l’ordinateur, les consoles de jeux vidéo, les radios et les imprimantes permet l’économie de centaines d’euros par an. Ces appareils sont sensibles aux coupures trop brutales. Si vous les avez branchés à une multiplies afin de les couper tous en même temps, il est préconisé de d’abord les éteindre individuellement à l’aide de leurs propres interrupteurs ;
    – L’utilisation trop fréquente d’une multi-prises à interrupteur (arrêt / marche) peut produire l’inverse de l’effet voulu et consommer plus d’électricité que si l’appareil était en veille ;
    – Eteindre l’écran de l’ordinateur lorsque vous le quittez pour un petit moment ;
    – Débrancher les chargeurs des appareils (ordinateur, tablette, téléphone…) lorsque vous avez terminé la charge. Même sans raccordement à l’appareil, ils consomment quand même de l’électricité ;
    – Bien sur, choisir ses appareils à l’aide de l’étiquette énergétique : « L’étiquette énergie est obligatoire pour les réfrigérateurs, les congélateurs, les combinés, les lave-linge, les sèche-linge, les lave-linge séchants, les lave-vaisselle, les caves à vins, les fours, les hottes de cuisine et les aspirateurs. Elle renseigne sur les consommations d’énergie de chaque appareil et tient compte des progrès en matière de performances énergétiques. C’est pour cela qu’apparaissent des classes rajoutées au-dessus de A (A+, A++ et A+++). La multiplication des «+» pouvant entraîner une certaine confusion, une révision de l’étiquette énergie européenne est prévue en 2018, pour revenir à une échelle de A à G« .

 


Agir sur le comportement est une première étape dans la maîtrise de sa consommation énergétique,
et aussi une des moins chères à mettre en place.

 

Pour ma part, lorsque je me suis intéressée à cette problématique de la consommation énergétique, j’ai choisi de limiter le nombre d’appareils électroménagers et informatiques que je possédais. Exit cafetière, bouilloire, box internet, télévision, console de jeux vidéos… Résultat, aujourd’hui le seul équipement branché 24/24h est mon frigo.

Cette sobriété est un choix et correspond à mon mode de vie, je suis cependant consciente qu’elle ne conviendrait pas à tout le monde ! Tout dépend de vos besoins. L’important, dans une démarche de maitrise énergétique, est de comprendre d’où viennent vos consommations et de savoir comment vous pouvez les diminuer au besoin.

C’est pour cette raison que je n’ai pas parlé de sèche linge, de lave-vaisselle, ou box internet.
Vous pouvez toutefois consulter les guides pratiques édités par l’ADEME :

ADEME : « 40 trucs et astuces pour économiser l’eau et l’énergie chez soi » (pdf)
ADEME : « Réduire sa facture d’électricité » (pdf)
ADEME : « Être éco-citoyen à la maison » (pdf)

Ils vous permettront des compléments d’informations sur les éléments que je vous ai apporté, et ils abordent les points que j’ai pu laisser de côté.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *