Brocki.ch : shopping responsable et social en Suisse


Consommation, Morges et alentours / vendredi, octobre 2nd, 2020

Voilà un peu plus d’un an que j’ai posé mes valises sur le sol helvétique. En arrivant, j’ai tout de suite cherché les boutiques de seconde main où trouver ce dont j’avais besoin, pour ne pas changer mes bonnes habitudes. Je suis très vite tombée sur les boutiques brocki.ch, qui font partie de la Fondation de l’Armée du Salut en Suisse. Un an plus tard et après avoir visité les succursales de Lausanne, Genève ou de Zurich, mon amour pour brocki n’a pas faibli, bien au contraire !
Alors, si je vous les présentait ?

.

brocki.ch ?

Brocki.ch est la Fondation de l’Armée du Salut, qui compte actuellement plus de 20 filiales dans toutes la Suisse, dont 4 en Suisse romande (à Bienne, Genève Le Lignon, Lausanne et à Nyon).

Les magasins reçoivent des dons de vêtements et d’objets de particuliers, ou même de restaurants ou d’entreprises, pour les revendre à prix abordable au public. L’argent ainsi récolté soutien la fondation et les divers projets sociaux de l’Armée du Salut.

Il existe également un service de ramassage et de débarras à domicile pour les dons et objets volumineux, vous pourrez obtenir toutes les informations concernant ce service sur leur page dédiée.

La filiale de brocki.ch à Lausanne



.

Secondhand makes happy

Brocki.ch met la seconde main à l’honneur depuis de nombreuses années, popularise ce mode de consommation et encourage toutes et tous à franchir les portes de leurs boutiques.

Fervents convaincus des bénéfices de l’économie circulaire, on vous donne trois bonnes raisons d’aller faire vos emplettes dans leurs magasins :

C’est bon pour la planète.
Je le sais, vous le savez, nous le savons tous : acheter un objet d’occasion permet d’économiser une quantité considérable de ressources et d’énergie. Sans compter qu’avec tous les objets qui ont été fabriqués et qui sont en circulation aujourd’hui, on aurait largement de quoi faire sans acheter quoique ce soit de neuf pendant un petit moment…

C’est bon pour ton porte monnaie.
Que ce soit en $, en € ou en CHF, les économies réalisées en passant à l’occasion se comptent dans toutes les devises !
Vous pouvez en croire mon expérience ou vous rendre directement dans les filiales de brocki.ch, vous allez tomber sur des pépites que vous achèteriez 5 fois, 10 fois, 15 fois moins cher que dans le commerce conventionnel. Est-ce que ça vaudrait pas le coup de commencer à réduire ses dépenses et de penser à ses prochaines vacances, par exemple ?

Vous soutenez les projets sociaux de l’Armée du Salut.
N’hésitons pas à le rappeler, vos achats dans les filiales de brocki.ch sont avant tout une contribution à leurs activités de réinsertion sociale et de soutien aux plus démunis. Ce soutien financier ponctuel est volontaire et ne vous engage à rien : vous pouvez venir toutes les semaines, comme tous les deux mois ! Alors je sais pas vous, mais moi je suis contente de savoir que mon argent aura une vraie utilité (et qu’il ne viendra pas simplement s’ajouter à la fortune du PDG d’Amazon)

.

Pourquoi pas vous ?

Encore aujourd’hui, les questionnements et les préjugés vis-à-vis de la seconde main sont nombreux et ont la vie dure. Avec brocki.ch, on a décidé de lever le doute sur quelques uns d’entre eux !

« Si je viens acheter des vêtements ou des objets chez vous, je les pique à des personnes qui en aurait plus besoin que moi« 

FAUX. Aujourd’hui, brocki.ch reçoit suffisamment de dons pour proposer des biens pour tous les portefeuilles et pour tout le monde. Les stocks sont fréquemment renouvelés afin de permettre aux visiteurs des boutiques d’avoir le plus grand choix possible, autant dans la diversité des objets, que pour leur prix. D’ailleurs, tout le monde ne vient pas chercher les mêmes choses dans les magasins ! Si les personnes aux revenus les plus faibles viennent pour des objets basiques, de premières nécessité ; les personnes aux revenus plus importants viendront chercher des objets « coup de cœur », qui sortent un peu plus de l’ordinaire.

« Avec cette mode de la seconde main, les prix augmentent et ça pénalise les personnes les plus démunies… En achetant chez vous je participe à cette hausse des prix »

FAUX. Si les prix ont peut-être légèrement augmentés ces dernières années, c’est dû à l’augmentation du coût de la vie en général. Quoiqu’il en soit, brocki.ch n’a pas vocation a augmenter les prix pour augmenter son bénéfice. Les prix pratiqués restent largement bas : les t-shirt à 2,90.-, les robes à 6,90.- etc. pour rester accessible à toutes les bourses.

« Les vêtements et objets proposés ne sont pas de bonne qualité car c’est ce dont les gens se débarrassent »

FAUX. Ces 5 dernières années, on a constaté une augmentation de la qualité des dons ! Alors qu’avant les dons n’étaient pas de la même catégorie, aujourd’hui notre société de consommation veut – malheureusement – que les gens renouvellent souvent les objets en tous genres qu’ils possèdent, et plutôt que de les jeter, ils préfèrent en grande partie les donner. Les donations sont également sélectionnées et les objets cassés ou abîmés sont refusés.
Brocki.ch a également remarqué que puisque le public voit de belles choses dans les magasins, ils ont tendance à emmener de belles choses ! Un beau cercle vertueux auquel on pourrait participer !

Plus globalement, les magasins brocki.ch accueille de plus en plus une clientèle jeune qui trouve dans ses rayons des objets et vêtements à son goût. Et question goûts, vous serez servis ! Que vous soyez bricoleuse, collectionneur, modeuse, lecteur ou à la recherche de bonnes affaires pour votre tribu, vous êtes certain d’y trouver votre compte 😉

.

Et maintenant ?

Maintenant, plus d’excuses pour ne plus rendre visite à brocki.ch. Notez qu’en plus de tous ces avantages, la BrockiCard – leur propre carte de fidélité – vous permet de cumuler des points lors de vos achats et de vos dons, qui vous donneront droit par la suite à des coupons de réductions.
Alors, si contrairement aux étudiants qui ont trouvé le bon filon pour dénicher leurs livres à moindre coût, vous n’êtes pas certain de trouver exactement ce dont vous avez besoin, c’est peut-être aussi l’occasion de réfléchir aux futurs cadeaux de Noël ?



.

.

Les autres articles sur Morges et sa région :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *