5 leçons que j’ai apprises avec le développement personnel


Lecture / mercredi, juin 24th, 2020

Il y a quelques années maintenant que je suis tombée sur le très célèbre ouvrage Comment se faire des amis de Dale Carnégie dans un vide-grenier. 1euro et quelques centaines de pages plus tard, ma façon de penser la communication avec autrui avait complètement changée.
Depuis, de nombreux Best-seller du développement personnel sont passés entre mes mains, changeant radicalement ma façon d’être, d’appréhender les choses et, finalement, ma vie.
Aujourd’hui, j’avais envie de partager 5 des principales leçons que j’ai tiré de ces longues heures de lecture et de réflexion, que j’essaie d’appliquer quotidiennement

Vous pouvez également retrouver mes articles sur mes lectures de 2019, 2018 et de 2017

.

1. les seules barrières que tu as sont celles que tu t'imposes

Partir de la ville dans laquelle on vit depuis dix ans pour un CDD de 6 mois à l’autre bout de la France, où l’on ne connait personne.
Avoir un site internet visité par plus de 8000 personnes en 6 mois.
Se lever a 6h, aller courir avant d’aller au travail.
Déménager dans un autre pays.

Si vous m’aviez dit que je pouvais accomplir tout ça, en 2013, à l’époque où je travaillais au McDo, redoublais mon année de FAC et où j’étais incapable de sortir du lit avant 10/11h du mat, je ne vous aurais jamais cru.

Depuis, j’ai réussi à faire tomber de nombreuses croyances limitantes qui me persuadaient que :
Je n’aurais jamais les moyens de partir
Je n’étais pas légitime pour tenir un site internet
J’étais de toutes façons une lève-tard, je ne pouvais pas prendre le temps pour faire quelque chose avant mon boulot ou mes cours

J’ai même réussi à en faire tomber beaucoup plus. J’ai appris à voir les choses en me disant « pourquoi pas ? » plutôt que « ce n’est pas fait pour moi » ou « je n’y arriverais jamais ».

A chaque fois que je tente quelque chose de nouveau, je me demande « et si je le fais, qu’est-ce qu’il peut m’arriver de pire? »
Finalement, on se rend compte que les risques à prendre ne sont pas si grands et que beaucoup de choses sont à notre portée, pour peu qu’on s’en donne les moyens…

.

2. Il faut avoir un objectif dans la vie

Si gagner de l’argent pour financer les études que je devais terminer était un sacré but en soi, je dois avouer qu’à une période, je n’avais pas grand chose d’autre pour remplir ma vie… Une association dans laquelle j’aurais du m’investir plus, pas de projet professionnel précis, pas d’activité sportive…

Définir des objectifs, que ce soit à long ou a plus court terme, permet de se concentrer sur les tâches les plus importantes nécessaire à leur réussite. On évite de se disperser dans des choses qui n’ont aucun intérêt (le nombre de disputes provoquées parce qu’on a que ça à faire…)
Se donner un but créer une motivation qui permet d’avancer étape par étape, jusqu’à réaliser ce qu’on voulait.

Il y a dix ans j’ai passé 3 fois mon permis de conduire, sans succès. Je n’avais aucune motivation, n’en voyais pas l’intérêt, et j’étais surtout dispersée.

L’eau a coulé sous les ponts et en 2018, j’ai fait le point sur mes objectifs.
Pour pouvoir cocher la case « trouver un travail en Suisse », il fallait passer par l’étape du permis de conduire. C’était motivé et plein de sens. Résultat : inscrite en Mai, permis obtenu en Décembre.

.



3. LA chance arrive parfois, mais on peut lui donner un coup de pouce

C’est un peu l’équivalent de la maxime « 100% de ceux qui ne tentent pas échouent« . Pour créer sa chance, il faut créer de nouvelles opportunités.

Si vous souhaitez quitter votre emploi mais que vous ne répondez à aucune offre d’emploi, que vous ne cherchez aucune alternative à votre situation actuelle, que vous restez enfermé dans votre croyance limitante nommée « je ne peux pas partir, c’est impossible« , vous continuerez à regarder vos collègues qui ont « la chance de partir« .

Si vous souhaitez rencontrer quelqu’un, rester dans votre routine en fréquentant les mêmes lieux et les mêmes personnes vous laisse très peu de chance de réaliser votre vœu.

Créer les opportunités c’est bousculer son quotidien, rencontrer de nouvelles personnes, visiter de nouveaux lieux

Je ne me remercierais jamais assez d’avoir accepté une invitation pour une soirée du nouvel an en Suisse, alors que je ne connaissais quasiment personne…

.

4. moins regarder chez les autres, regarder chez soi

Personne n’est parfait.

A partir de là, vous pouvez arrêter de vous faire du mal et surtout arrêter d’imaginer que les autres ont une vie « tellement mieux » que la votre, surtout sur les réseaux sociaux.
Vous pouvez aussi considérer que critiquer sans cesse vos collègues ou vos voisins ne fera pas de vous une meilleure personne ( même si vous ne comprenez toujours pas pourquoi votre voisine ne vous dit pas bonjour)

Faire le point sur ce qu’on souhaite améliorer chez soi, rester concentré sur ses objectifs, essayer de réaliser ce qu’on a toujours rêver d’accomplir… Il y a beaucoup de choses qu’on a toujours rêvé d’accomplir mais qu’on ne réalise pas forcément !

Est-ce que vous êtes satisfait de tous les aspects de votre vie ? Autant de raisons de faire le ménage devant chez soi avant de regarder chez les autres 😉

.

5. La meilleure chose dans laquelle investir, c'est soi-même

On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, mais on aimerait bien vivre heureux et en bonne santé le plus longtemps possible. Et l’avenir, c’est tous les jours qu’il se prépare :

– Prendre soin de sa santé physique : une alimentation saine et des exercices physiques réguliers (on ne vous demande pas de battre des records de vitesse). Sans oublier que la santé à un prix, en prendre soin aujourd’hui vous permet de faire des économies plus tard

– Prendre soin de sa santé mentale, en s’aménageant des moments de décompression réguliers – en écartant les mauvaises influences et les relations toxiques qui vous pourrissent le moral. Vous n’êtes pas fait pour être stressé sans arrêt

– Continuer d‘apprendre toute sa vie, pour ne pas laisser les choses vous dépasser et vous ouvrir des opportunités de carrière

Mettre de l’argent de côté pour vos vieux jours, parce que ces fringues H&M vous les aurez oublié quand vous voudrez vous payer un voyage pendant votre retraite…

Bien sur, nous n’avons qu’une seule vie et il faut profiter de chaque moment… c’est tout à fait possible de vivre chaque journée en conscience tout en ayant un œil sur demain 😉

.

Voilà les principales leçons que j’ai retenu de mes lectures, qu’est-ce que vous en pensez ?

A votre tour de tirer les leçons de cette petite sélection de livres lus, qui figurent en bonne place sur ma bibliothèque :

Sélection de livres de développement personnel



trait de séparation

J’ai également eu l’occasion de tester le carnet de développement personnel d’Anaïs, du blog Frenchgreenlife, qui a développé cet outil dans le but d’accompagner les personnes à réaliser leur projet, qu’il soit personnel ou professionnel. Elle a utilisé les outils du Personal Design Thinking, qu’elle emploie quotidiennement dans sa vie professionnelle

French green life


J’ai beaucoup aimé les différents exercices pratiques qui sont très concrets, et les différentes étapes du voyage que l’on peut faire à son rythme.
Si vous êtes curieux et que vous souhaitez en savoir plus sur ce carnet à prix très abordable, vous pouvez cliquer sur mon lien affilié, juste ici (version pdf)

carnet de développement personnel french greenlife

4 réponses à « 5 leçons que j’ai apprises avec le développement personnel »

  1. Hello :),

    Je m’intéresse au développement personnel depuis plusieurs années sans avoir posé ce nom sur mes questionnements pendant longtemps. J’aime beaucoup cet article qui synthétise très bien de grand principe du développement et qui montre que celui-ci touche aussi le quotidien, les activités, l’alimentation… tout est finalement très lié.

    Bonne journée,
    Marine, alias monfeelgood 🙂

    1. Hello Marine,

      Merci pour ton retour 🙂
      En effet ce sont des grands principes à appliquer au quotidien, dans beaucoup de domaines !
      J’espère qu’ils pourront être utiles à quelques personnes 🙂

      Très bonne journée à toi,
      Justine

  2. Hello Justine
    Comment vas tu? Je ne sais pas si tu te souviendras de moi (Aurélie en master de sociologie) je suis tombée sur ta page et sincèrement je vais me servir de tes lectures! Je suis en plein questionnement sur mon avenir professionnel et personnel
    J’ai des choix à faire et il va falloir que j’arrête les « je n’y arriverai pas ! »
    Merci pour les lectures et j’espère que tout va bien pour toi

    Aurélie

    1. Hello Aurélie,

      Quelle surprise de te retrouver ici !
      J’espère que ces lectures pourront t’aider à prendre une décision et à faire ce que tu veux vraiment 🙂

      Très bonne continuation

      Ju 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *