8 commandements pour acheter d’occasion de façon durable


2nd main ♻️ / mercredi, juin 3rd, 2020

Acheter ses meubles, vêtements ou fournitures d’occasion est un premier pas vers un mode de consommation plus soutenable, qui limite l’utilisation de matières premières et la production de CO2.
En plus d’être écologique, l’occasion est économique et rempli ainsi toutes les cases d’une consommation raisonnée sur le papier.

Voici 8 commandements pour acheter d’occasion judicieusement et de façon durable :

.

Si ce n’est pas déjà fait ! Avant tout, pourquoi ne pas utiliser ce que l’on a déjà chez soi ? Nos demeures sont souvent pleines d’objets qui ne demandent qu’a servir… Faire le point sur ses besoins et sur ce que l’on possède déjà permet de ne pas effectuer d’achat inutile (qu’il soit d’occasion ou non).
Si pour une raison ou pour une autre vous ne souhaitez plus en utiliser certain, n’hésitez pas à les donner !

Comme je l’avais précisé dans mon article « Une garde robe responsable ?« , ce n’est pas du jour au lendemain qu’on trouve les objets ou vêtements dont on rêvait ou qui nous conviennent d’occasion… Cela demande souvent quelques essais et beaucoup de recherche ! Ne vous précipitez pas sur les premiers objets venus de peur de louper la bonne affaire. Plusieurs critères sont a prendre en compte pour acheter durable.



.

On trouve aujourd’hui un grand nombre d’articles d’occasion, que ce soit dans des friperies, vides greniers ou sur internet.
Restez vigilants sur la qualité des pièces que vous achetez : un t-shirt bas de gamme reste un t-shirt bas de gamme, qu’il vaille 2$ ou 0.5$, et n’est pas destiné à durer dans le temps.
Vérifiez les fermetures éclaires, tâches, coutures, signes d’usures… pour l’électroménager privilégiez les produits avec une garantie ou venant de propriétaires soigneux ! Ce serait quand même dommage d’acheter un article de seconde main pour lui offrir une si courte seconde vie.

Certaines matières durent plus que d’autres : les fibres naturelles pour les textiles (lin, chanvre, coton…), le bois ou l’inox pour les ustensiles de cuisine… Privilégiez des matériaux de qualité, même en seconde main ! Ca pourrait vous éviter de courir 3 fois après une passoire en un an ou de renouveler vos robes d’une saison à l’autre parce que le synthétique a absorbé l’odeur des journées d’été trop chaudes.

En voilà une chose bien difficile : résister aux sirènes des prix bas.
Pensez avant tout besoin : ai-je vraiment besoin d’une dixième paire de basket ? De toute cette vaisselle alors qu’il y en a une quantité qui ne demande qu’a être utilisée chez moi ?
Petit prix ne rime pas avec bonne affaire, d’autant plus quand on en a pas besoin : on ne fait que s’encombrer et ce sont les mêmes mécanismes qui entrent en jeu lorsque vous sortez les bras plein de sacs de vêtements de fast-fashion peu coûteuse.

Comment résister à l’attrait des marques, qui nous promettent d’être tellement plus cools et à la page quand on porte leur vêtement et qu’on possède leurs objets ?
A moins que cette marque en question ne soit fabriquée en Europe et avec des matériaux de qualité, force est de constater que les Naf Naf, Etam, Nike etc… sont tous fabriqués dans des conditions médiocres et parfois avec les mêmes tissus pour le textile. Quand aux objets Ikea, Sostrene Grene ou Zara Home, même combat d’obsolescence programmée, qui tiennent rarement la route sur plusieurs années. Attention à la tentation, donc !

Acheter beaucoup de vêtements pas cher (de médiocre qualité) pour les stocker dans son armoire avant de faire du tri et de les jeter par sacs entiers dans des conteneurs de recyclage, c’est du gaspillage, ni plus, ni moins.
Non seulement pour son propre argent, mais aussi pour toutes les ressources qui vont être utilisées pour transporter et traiter ces vêtements (parfois à l’étranger). On voit de plus en plus de hauls de vêtements de seconde main, dans lesquelles les personnes se mettant en scène achètent des montagnes de vêtements « sans être sur de les mettre, mais bon vu le prix… ». Du gaspillage, on vous dit.

Si accumuler des montagnes de vêtements dont on a pas besoin et qui ne nous serviront surement jamais n’est pas durable, anticiper ses besoins pour les saisons qui viennent peut nous éviter quelques tracas.
En effet, il faut savoir repérer les bonnes occasions quand elles se présentent à nous, et acheter ce beau manteau au mois de Juin vous évitera peut-être de courir après un remplaçant pour votre doudoune qui arrivera bientôt au bout du bout. Comme souvent, tout est dans la mesure et l’organisation.

.

Munis de ces bons conseils, vous pouvez maintenant partir à la chasse aux trésors dans la jungle de l’occasion !
Vous retrouverez sur mes différents articles sur le sujet :
10 sites internet où acheter d’occasion
10 sites internet où acheter d’occasion #2
Economie circulaire, ne passez pas par la case achat


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *