Eurovélo 6 : Besançon – Nevers 🚲 Partie 1/2


Dijon écologique, Mode de vie / mardi, août 13th, 2019

Les vacances à vélo sont une alternative durable qui peut convenir à un grand type de public et ce pour plusieurs raisons : il est possible d’adapter le rythme et la difficulté des étapes, le budget et le type de destination à nos envies. Que l’on soit retraités, actifs, en famille ou en solo, il est possible de sillonner les routes de France à la découverte de son patrimoine tout en alliant performance sportive et mobilité douce.
Il y a quelques années j’avais parcouru le Canal de Bourgogne de Les Laumes – Alésia à Dijon (99,77km) puis La Loire à vélo de Tours jusqu’à Orléans (environ 200 km).
Cette année, c’est la Bourgogne- Franche Comté que j’ai traversée de Besançon jusqu’à Nevers (environ 370 km), en empruntant la très célèbre Eurovélo 6 qui relie Budapest à Nantes.

.

Carte empruntée au site www.francevelotourisme.com

.

Jour 1 : Arrivée à Besançon et 1ère étape – 21,1 km

Nous sommes partis de Dijon et avons pris le train avec nos vélos jusqu’à Besançon

La première étape a été l’Office de tourisme où nous nous sommes procurés la carte de notre trajet préalablement préparé sur le site de France vélo tourisme.

.

Après ça nous sommes allés visiter la Citadelle de Besançon, oeuvre de Vauban.
Ensuite direction l’EuroVélo 6, facile a trouver car bien indiquée, pour parcourir notre première étape jusqu’à Osselle-Routelle.

.

Jour 2 : Jusqu’à Dôle – 38,1 km

2ème étape : parvenir jusqu’à Dôle, visiter la Maison Pasteur, un marché de producteur locaux et la vieille ville médiévale (coup de coeur de ce séjour)

.

Jour 3 : Dôle – Seurre – 48,8 km

3ème étape : Une route facile et parfaitement indiquée ! L’itinéraire revient sur ses pas à un moment donné mais c’est tout à fait normal, suivez les panneaux indicateurs 🙂

.

Jour 4 : Seurre – Gergy – 26,7 km

Nouvelle étape compliquée par le manque de signalisation (les panneaux sont plus rares depuis que nous sommes entrés en Bourgogne et avons quitté la France-Comté), surtout au niveau de Verdun-sur-le-Doubs.
C’est une belle région, malheureusement pas assez mise en valeur à mon goût 😕
Nous avons mangé à la guinguette « L’eau à la bouche » et si vous passez dans la région, je vous recommande ce restaurant au bon rapport qualité/prix et située en bord de Saône. ⚠️ Sur réservation.

.

Jour 5 : Gergy – Santenay en passant par Chalon-sur-Saône – 47,3 km

Arrivés autour du Grand Chalon la signalisation est de nouveau de retour !
C’est Dimanche, jour de marché, nous nous arrêtons pour visiter la ville. En plus des pistes cyclables nous trouvons une consigne pour déposer nos vélos ! Super pratique, nous n’avons pas besoin de défaire nos bagages et nous pouvons arpenter les rues sans nous inquiéter de nos affaires.

A Chalon en plus des aliments frais du marché vous pouvez également faire le plein d’aliments secs en vrac au Day by Day (4 rue Général Leclerc) ou à l’épicerie 2 poids 2 mesure (44 rue aux Fèvres).

En sortant de Chalon, le long du Canal du Centre, nous tombons sur cette borne technique qui propose différents outils pour de petites réparations ! Parfait pour vérifier la pression des pneus et les regonfler pour la suite du voyage :).

Arrivés à Santenay, nous avons profité des vignes pour faire de jolies balades 🌿

Rendez-vous dans le second article pour suivre la suite du voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *